CATÉGORIES

Comment Encaisser un Coup de Poing

rightComment encaisser un coup de poing? Que vous soyez intéressé à devenir un combattant compétent ou si vous voulez juste être en mesure de vous défendre dans un combat de rue ou simple bagarre, savoir comment encaisser un coup de poing pourrait faire la différence entre gagner et perdre, ou même entre la vie et la mort. Les étapes suivantes vous aideront à encaisser les coups.

[modifier]   Pas à pas

  1. Détendez vous mentalement. Votre état d'esprit est très important. Si vous craignez que la douleur sera plus angoissante que la douleur ne sera effectivement, cela va faire encore plus mal. Si vous savez que vous pourriez prendre un coup de poing, acceptez que cela va arriver et préparez vous mentalement à ce concept.
    • Ne paniquez pas! Si vous paniquez, vous aurez du mal à récupérer d'un coup dur. Vous serez surpris de la rapidité de votre corps à récupérer après un coup dur. Vous devez immédiatement trouvez une opportunité de contre-attaque. Rappelez-vous, quand votre adrénaline est en marche, vous ne sentirez de douleur que beaucoup plus tard.
    • Évitez de trop vous focaliser. Lorsqu'on est confronté à une menace, il est très facile d'y faire le centre de votre univers. Évitez cette tendance naturelle et essayer de maintenir une vision périphérique et prenez conscience de votre entourage, surtout si vous d'autres assaillants. Il peux y avoir quelque chose qui peut vous aider dans à gagné le combat, votre agresseur peux avoir une arme, ou quelqu'un d'autre tente peux vous sautez dessus par-derrière. Cela aide à détendre les muscles autour de vos yeux pour éviter de restreindre votre champ de vision. Si vous êtes confrontés à un attaquant unique, concentrez vous sur son plexus solaire, mais soyez conscient de ce qui se passe dans votre vision périphérique. Cela vous permet de voir tout son corps à la fois. Contrairement à la croyance populaire, regarder dans les yeux votre adversaire ne vous aidera pas beaucoup, et finira par vous distraire
    • Lorsque vous êtes touché, essayez de ne pas y penser. Ne pas y penser aide la douleur a s'en aller. Rappelez-vous que la douleur n'est que temporaire et que vous pourriez être dans une situation bien pire. Si vous gardez votre menton vers le bas, vous pouvez prendre un grand nombre de coup sur votre front et vous vous en sortirez. C'est quand vous prenez un coup à la mâchoire ou au nez, ou que vous avez le souffle coupé, que vous pourriez être mis en difficulté, et c'est ce que le reste des instructions tentera de répondre.
    • Il y a beaucoup d'arts martiaux qui utilisent divers exercices de mise en condition qui vous aideront à garder votre esprit concentré même en plein milieu de la douleur et de l'inconfort. Une telle formation est un engagement journalier (la plupart des exercices doit se faire chaque jour), mais c'est la nature du conditionnement mental.
  2. Renforcez votre cou. Les boxeurs s'entrainent parfois en portant des sangles de tête relié à un poids. Ils se couchent sur le ring avec la tête qui sort du bord et les poids qui balancent le long sur le plancher, et ils lèvent la tête de haut en bas pour muscler le cou. Les exercice de renforcement musculaire du cou, toutefois, peuvent entraîner des blessures graves si elle sont mal fait, faites les uniquement sous les conseils d'un professionnel.
  3. Pratiquez. Afin d'apprendre à se détendre, et non pas de paniquer, vous avez vraiment besoin de connaître la sensation d'avoir des coups de poing jetez sur vous. Vous devrez évidemment vouloir faire cela dans un environnement contrôlé qui simule de manière sûre un scénario réel aussi bien que possible. Se faire puncher est le meilleur moyen de surmonter sa peur. Si vous reculer devant les coups, vous pouvez vous aussi vous entraînez guérir cela.
  4. Respirez. Lorsque quelqu'un vous donne un coup de poing à l'estomac, une respiration rapide et forte va libérer tout l'air de votre estomac, afin que votre adversaire ne vous coupe pas le souffle. Serrez les muscles abdominaux, cela aidera à protéger les organes vitaux. Essayez de ne pas vous pliez en deux ou de vous penchez. Au lieu de cela, si la situation le permet, étirez vous légèrement vers l'arrière
    • Il est difficile de gonfler ses muscles abdominaux, si ceux ci ne sont pas assez entrainé, donc faite ceci: juste avant que le coup de poing ne vous atteigne, expirez très légèrement et très rapidement. Vos abdos seront alors naturellement serré, ce qui va réduire à la fois la douleur et les dégâts à vos organes vitaux. Cela peux également rendre nerveux votre adversaire quand il entrent en collision avec quelque chose dur comme de la pierre dans votre estomac, au lieu des tissus mous qu'ils attendaient (même si vous êtes maigre ou gros, vos abdominaux sont toujours des muscles très dur, seulement pas très définie.) Pratiquez beaucoup cette technique pour que vous trouviez ce qui fonctionne pour vous et cela vous viendra naturellement au cœur d'un combat.
    • Essayez de ne pas être frappé quand vous respirez ou quand vous gardez votre souffle. Cela va simplement vous essoufflez ou carrément vous avoir le souffle coupé. Lorsque vous êtes dans cet état, vous ne pouvez rien contrôler pendant une ou deux secondes.
  5. Si un coup de poing vise votre visage ou votre gorge et que vous ne pouvez pas le bloquer ou l'esquiver, la meilleure chose à faire serait de baisser vivement la tête et de prendre le coup de poing sur son front au lieu de votre nez, cou, etc... Bien sûr, cela fera toujours mal, mais pas autant. Outre cela, le poing de votre agresseur sévira contre votre crâne, et peux se blesser les doigts sur le coup.
    • Gardez votre menton vers le bas. C'est pour éviter d'être touché à la mâchoire.
    • N'oubliez pas de garder la bouche fermée, et votre langue bien à l'intérieur, vous ne voudriez pas vous mordre la langue involontairement, lorsque vous recevez un uppercut. De plus, vos dents ne doivent pas être vraiment serré serré. Gardez votre mâchoire fermée, si votre mâchoire est ouverte lorsque vous prenez un coup de poing cela pourrait conduire à une fracture de la mâchoire ou des dents, ou une langue coupée.
    • Lorsque vous êtes punché à la tête, en particulier sur les côtés (joues), essayez de garder votre tête aussi stable que vous pouvez, si vous secouez la tête la douleur sera plus grande.
    • Si vous êtes touché à la région de la tête et que des saignements commencent, sachez que votre corps maintient naturellement une tension artérielle plus élevée à cette zone. Ne paniquez pas si vous voyez beaucoup de sang jaillissant de votre nez ou d'un saignement abondant, car ca a généralement l'air plus grave que ce que c'est réellement. Bien qu'il soit important que vous consultez un médecin dès que possible, vous devriez rester calme et essayer de sortir d'abord du danger immédiat de ce premier assaillant.
  6. Essayez de rouler avec le coup de poing. Si vous ne pouvez pas éviter de vous faire toucher, déplacer votre corps loin du coup. Cela diminue l'impulsion et repousse le moment de l'impact, réduisant effectivement l'impulsion et forçant l'agresseur à "tirer ses coups."
    • Si vous ne pouvez vous écarter du coup de poing, une très bonne alternative est de déplacer votre corps vers votre adversaire (similaire à l'accrochage en boxe). Ceci a l'avantage de réduire soit la puissance de leur punch ou l'empêcher de frapper totalement. Si vous pouvez attraper votre adversaire hors d'équilibre, cela a pour effet de les déséquilibre éventuellement en vous donnant le temps de vous échapper.
    • Vous ne devez pas rouler avec le coup de poing si celui ci est dirigée vers votre tête, car cela peut entraîner des blessures graves. Au lieu de cela, déplacez votre tête en direction du coup de poing.
  7. Protégez vos zones vulnérables. Il y a des parties de votre corps (épaules, pectoraux, bras, poings), qui peuvent prendre de sévère coups avec des dégâts relativement mineurs. Présentez ces cibles à votre adversaire tout en protégeant vos zones vulnérables.
    • Tournez votre corps légèrement hors de de l'attaque pour protéger votre ligne centrale, telles que l'aine, le plexus solaire, et la gorge.
    • Gardez les coudes serrés près de votre torse, afin de protéger vos côtes.
    • Gardez les yeux sur votre agresseur pour pouvoir réagir à ses attaques et correctement vous déplacez ou vous défendre.
  8. Gardez votre équilibre. Être par terre dans un combat est généralement une mauvaise chose, car cela diminue votre capacité à vous échapper, vous rend vulnérable aux coups de pied ou de vous faire écraser, en addition au danger de vous blesser pendant la chute.
    • En général, adopter une position stable avec vos jambes fermement en dessous de vous. Cela vous permettra de vous déplacer plus vite, de prendre de vitesse votre assaillant, et de contre-attaquer rapidement.

[modifier]   Astuces

  • Il est naturel pour quelqu'un de fermer les yeux s'ils voient un coup de poing venir. Cependant, essayez de ne pas garder les yeux fermés pendant trop longtemps. Une seconde peux être déjà trop longtemps. Essayez de garder les yeux ouverts ou vous ne saurez pas ce que votre adversaire va faire ensuite.
  • Rappelez-vous qu'apprendre à encaisser les coups de poing requiert plus que de la simple lecture sur la manière dont on procède. Vous devez conditionner votre esprit et votre corps et cela prend du temps et beaucoup de travail.
  • Avant d'entrer dans un combat, il est important d'avoir une idée de quoi faire, par exemple, n'agitez pas seulement vos bras en l'air en tentant de frapper. Des mouvements comme la "double frappe simultanée du plat des mains" sont meilleurs car ils allient une série de coups qui accentue la douleur infligée à l'adversaire, tout en donnant du temps pour vous échapper.
  • Essayez de minimiser la durée du poing lancé qui vous frappe. Étant une loi fondamentale de la physique, moins la durée dans laquelle une force est exercée (dans ce cas un coup de poing), le moins d"impulsion elle exerce sur vous.
  • Si vous êtes renversé au sol ne vous relevez pas jusqu'à ce que vous soyez hors de portée de combat de votre assaillant. Vous êtes complètement ouverts à toute attaque en vous levant au sol. Essayez de rouler hors d'atteinte de votre agresseur (environ 2m50). Notez que votre agresseur sera toujours debout lors de cette tentative, donc essayez de garder un œil sur le mouvement de votre assaillant tout en roulant. Une autre suggestion serait de faire un saut de carpe (Kip-up). La plupart des arts martiaux enseignent ce mouvement pour rapidement décoller du sol avec l'aide de vos bras. Le mouvement commence avec les jambes pliées et avec une poussée vers votre poitrine, puis un soudaine "push" des jambes en l'air suivi d'un resserrement abdominale pour obtenir le haut du corps en l'air puis enfin l'atterrissage sur vos pieds. Il est fortement conseillé de ne pas essayer cela sans un bon formateur, car les blessures sont inévitables lors de son apprentissage, même lorsque cela est fait avec un instructeur.
  • Retenez votre souffle après avoir été frappé, cela allège la douleur. Toutefois, dans un combat, il est important d'essayer de garder votre respiration normale ou vous allez vous faire couper le souffle.
  • N'oubliez pas que la douleur est seulement votre corps qui estime que quelque chose cloche. Ignorer la douleur, à moins que vous entendiez un claquement ou un craquement, si il y a une menace grave, neutralisez la d'abord et ensuite commencer à crier.

[modifier]   Avertissements

  • Ce tutoriel n'est absolument pas destiné à encourager les combats. Le combat devrait toujours être le dernier recours absolu dans n'importe quelle situation. La fuite est presque toujours préférable.
  • Évitez les coups chaque fois que possible! Se prendre un de coups de poing peut être une blessure extrêmement traumatisante qui change la vie avec des conséquences telles que des lésions neurologiques, des cicatrices permanentes, des os brisés, et dans les cas extrêmes, même la mort. Toutefois, si vous êtes dans une situation où vous êtes susceptible de prendre un coup, ne considérez pas ces choses qu'après la confrontation.
  • Suivre ses instructions ne signifie pas que vous êtes invincible à tous les coups. Vérifiez toujours auprès d'un médecin après avoir pris un coup de poing.
  • Un combattant peu scrupuleux va attaquer les zones vulnérables de votre corps: l'aine, la gorge, les yeux, les reins, etc, ou il va ramasser quelque chose (bouteille de bière, chaise, pierre, etc) pour vous attaquer avec. Malheureusement, la plupart du temps vous aurez seulement réaliser que votre agresseur est un combattant sournois qu'après qu'il ait déjà commencé à vous attaquer. Votre meilleure option dans n'importe quelle situation est de traiter toutes les attaques dangereuses, et d'éviter de se prendre un coup. N'essayez pas d'encaisser un coup de poing à moins qu'il n'y ait absolument aucune façon que vous pouviez l'éviter. La plupart des gens sont des combattants sournois, et si votre vie ou votre santé est menacée, vous devriez la joué peu réglo vous aussi. Donnez un coup de pied à l'agresseur à l'aine, fuyez et appelez la police.

[modifier]   Commentaires

Bienvenue! Laissez un commentaire sur ce tutoriel.

le 09 Dec 2009 à 9:57

LAISSER UN COMMENTAIRE

Vous aimez ce site? Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les mises à jour: