CATÉGORIES

Comment Se Battre

Une petite discorde...
Une petite discorde...
Comment se battre? L'objectif de ce guide est de vous apprendre et de vous aider à résoudre un combat de rue (bagarre) ou toute autre confrontation en utilisant des actions simples et délibérées qui vous permettront de survivre et de vous s'enfuir. Mais n'oubliez pas que vous défendre est à utiliser en tout dernier recours.

Pas à pas

  1. Soyez conscient de votre environnement. A part les objets divers qui peuvent être utilisés comme des armes ou des pièges, savoir où s'enfuir est très important - surtout lorsque vous avez plusieurs adversaires autour de vous. Utilisez tous vos sens pleinement. Ne regardez pas seulement autour de vous bêtement - Utilisez les ombres et les reflets à votre avantage.
  2. Restez sur vos gardes en assumant les choses suivantes: Votre adversaire est un meilleur combattant que vous ne l'êtes, et il a des renforts; Ils sont armés d'arme contondante ou tranchantes, comme des poings américains ou des couteaux; et vous serez touché. Soyez prêt à encaisser plusieurs coup de poing.
  3. Éloignez-vous de la lutte. Bien que cela peut-être évident, le moyen le plus sûr pour «gagner» dans une bagarre de rue est de se battre contre personne. Dans la grande majorité des cas, il y aura une sorte d'avertissement avant l'agression physique effective. Si vous ne pouvez résoudre un litige sans avoir à vous battre, faites le. Ne laissez pas votre ego vous menez droit à l'hôpital. Dans un différend verbal qui a le potentiel de devenir violents, restez calme et de prenez une approche ferme mais ayant l'intention de s'excuser. Soyez neutre et non-conflictuelle. Par exemple, si un gars vous accuse de mater sa petite amie, il vous suffit de présenter des excuses et de dire qu'elle ressemblait à quelqu'un que vous connaissez bien. Il ne vous reste plus que deux options:
    • Le vilain va accepter vos excuses, et peut-être vous présentera des excuses en retour. Si cela se produit, tout va bien. Est-ce si difficile que cela de présenter des excuses à un abruti (même si vous ne le pensez absolument pas) pour éviter une bagarre? Si la situation semble être résolu, souvenez-vous de ne jamais tourner le dos à votre agresseur. Il est sage de faire entre 2-3 pas en arrière et de vous retourner. Soyez toujours prêt pour une attaque dans le dos.
    • Le méchant va poursuivre son comportement menaçant. S'il continue de menacer, répétez les excuses. Ayez l'air sincère, mais ne passez pas pour un trouillard ou pour un faible! S'il continue de vous menacer et se rapproche dangereusement de vous, dites que vous ne voulez pas d'ennuis. Soyez ferme verbalement. Utilisez des termes comme "Restez à l'écart" ou "Ne vous approchez pas". Haussez la voix plus il se rapproche.
  4. Restez à distance de votre adversaire, en vous rapprochant de lui seulement pour attaquer. L'attaquant doit être à une distance de corps à corps pour vous frapper. Restez juste hors de portée et il ne pourra pas vous toucher. Essayez de rester à 'l'extérieur' de votre adversaire »(c'est à dire sur ses côté, plutôt que directement devant lui). Rappelez-vous de placer quelques chose pour faire obstacle entre votre adversaire et vous. Soyez vigilant. Même si c'est seulement en étirant vos mains pour pousser en arrière votre adversaire, cela vous permet de garder une certaine distance entre vous et votre adversaire.
  5. Sachez quand et comment déguerpir et courir:
    • Si vous êtes en infériorité numérique ou contre des armes, ou tout simplement pas disposés à vous battre, alors courrez à la première occasion vers des zones publiques, bien éclairé où il y aura foule. Lorsque vous échappez au milieu d'un affrontement, essayez de gênez vos adversaires autant que possible:
      • Bloquez les avec des obstacles. Si vous pouvez mettre une poubelle, une voiture, un bus, ou un policier entre vous et votre agresseur, tant mieux! .
      • Sachez quand déguerpir
        Sachez quand déguerpir
        Courez entre des endroits étroits, comme entre les voitures sur un parking, courez jusqu'à une cage d'escalier étroite et de là luttez avec de la hauteur (assurez vous d'avoir une sortie), ou courez (et combattez) dans un étroit couloir. Cela permettra d'éviter les adversaires de se liguer contre vous et de vous entourer.
    • Si vous savez que vous ne pourrez pas les lâcher, n'essayez pas. Si vous êtes pris (en particulier contre des attaquants multiples), vous perdrez le combat en raison d'un simple manque d'énergie. L'un des adversaires ayant sprinté avec vous peut être tout aussi fatigué, mais ceux n'ayant pas couru seront frais comme des gardons pour le combat.
  6. Prenez bien votre équilibre pour que vous restiez sur vos pieds. Prenez une posture de combat bien équilibrée et pliez les genoux. Être mis à terre est très dangereux pour un combattant non entrainé, surtout si l'adversaire possède des armes, renfort, ou des bottes à clous. Si vous vous trouvez empêtré avec eux, détachez vous du mieux que vous le pouvez.
  7. Défendez vous
    Défendez vous
    Défendez vous. Répondez aux attaques en visant les point vulnérables non gardé, sans trop vous exposer. Allez y avec une "force raisonnable" (voir les Avertissements ci-dessous).
    • les Points faibles
      les Points faibles
      Frapper aux "points faibles" (visage, temples, la gorge, les reins, le plexus solaire, etc) peut éventuellement entraîner une incapacité de combattre chez votre adversaire. Griffez, mordez, crachez, et tirez les cheveux et attaquez les yeux peut aussi être utilisé. Vous êtes en train de vous défendre contre un agresseur violent, vous ne vous battez pas dans un ring avec des règles. Utilisez n'importe quoi pour assurer votre sécurité. Un bon coup de doigt dans l'œil, et s'il y a d'autres vilains qui se liguent sur vous, n'hésitez pas à frapper avec les doigts tendus dans l'avant de la gorge.
    • Frapper le nez brouille la vision et provoque des douleurs, et cela pourrait bien laisser votre adversaire étourdi assez longtemps pour vous échapper.
    • low kick
      low kick
      Pensez à utiliser des coups pied bas si vous êtes aux corps à corps. Les coups pieds devrait être dirigés vers les tibias, les chevilles, l'intérieur ou à l'arrière des mollets ou des cuisses et au niveau des rotules (si leurs jambes sont bien droites). Ne visez pas plus haut que le genou ou plus que la hauteur de la ceinture parce qu'ils retiendront votre jambe.
    • Les attaques par derrière sont difficiles à voir et à éviter, et dans un vrai combat, il n'est pas lâche de frapper par derrière. Surveillez vos arrières, et attaquez sournoisement votre adversaire.
    • coup de boule
      coup de boule
      Donnez lui un bon coup de boule vite et fort. Amenez le haut de votre front sur le nez et le visage de votre adversaire. Ce mouvement a mis KO de nombreux combattants expérimentés pas du tout préparé à cela. C'est votre meilleure chance au lieu de lancer des coups de poing et des gifles comme un chat enragé.
    • grappling
      grappling
      Apprenez à agripper votre adversaire (grappling). Un accrochage réussit peut vous mettre en contrôle, même si l'attaquant est beaucoup plus fort ou plus rapide que vous. Une façon de procéder est d'attendre que votre agresseur fasse un mouvement, puis contre-attaquer. Le grappling comme contre-attaque n'échoue presque, si fait correctement.
  8. Soyez aussi bruyant que possible. N'ayez pas peur de crier au secours, ou de crier "Au feu!" (Les gens sont plus susceptibles de répondre à l'appel au feu, car ils voudront regarder, il est probable qu'ils ne voudront pas participer si vous criez autre chose) Ceci apporte une attention non désirée que votre agresseur ne passerait bien. Cela le distrait aussi et pourrait le faire paniquer, le rendant moins concentré sur le combat.
  9. Enfuyez vous dès que votre adversaire n'est plus en état de vous poursuivre et de vous rattraper.
  10. Téléphonez à la police ou tout autre autorité d'alerte dès que vous le pouvez. Faites-leur savoir où vous êtes, où l'attaque s'est produite, et décrivez vos agresseurs
  11. Si vous avez une formation en arts martiaux utilisez ce que vous avez appris.

Astuces

  • Apprendre un art martial peut vous préparer à gagner un combat de rue si vous êtes repoussé dans un coin. Choisissez un style de combat qui enseigne à frapper, le combat au poing et le combat à terre pour que vous puissiez être efficaces sur vos pieds et / ou sur le terrain. Cependant, gardez à l'esprit que même si vous avez étudié les arts martiaux pendant une longue période, vous n'êtes toujours pas nécessairement sans danger dans les rues. Penser que votre ceinture noire vous permettre de tenir tête à tout type de bagarre est très risqué.
  • Si quelqu'un d'autre est mieux formé à traiter de cette situation, laissez-le passer à l'action. N'essayez pas d'intervenir, car vous allez finir par causer plus d'ennuis. Suivez tous les ordres raisonnables que la personne capable vous donnent.
  • Un bon coup de genou
    Un bon coup de genou
    Si vous vous combattez contre plus d'un adversaire, attaquez celui le plus proche de vous d'abord. Si réussissez à mettre à terre un ou plusieurs adversaires, déguerpissez. Parfois, en mettre un à terre peut effrayer les autres.
  • Compter bien combien d'adversaires sont après vous, et gravez le dans votre mémoire. Cela permettra d'éviter des attaques surprises quand vos adversaires se séparent.

Avertissements

  • La lutte peut causer des blessures ou même la mort, et peut vous faire atterrir en prison.
  • La "force raisonnable" est l'expression la plus importante à retenir lorsque vous vous défendez, la loi autorise de manière générale d'empêcher l'attaquant de vous nuire, mais pas plus. Faites juste ce qu'il faut pour assurer votre sécurité, et avisez les autorités dès que possible. Des choses telles que des coups de pied sur une personne tombé à terre sont considérés comme des voies de fait, même dans un contexte de légitime défense dans certains pays.
  • Ne jamais essayer de se battre quand vous êtes ivre ou sous l'influence de drogues.
  • Lorsque vous frappez le visage de votre adversaire, soyez très prudent. Vous pouvez vous retrouver avec les doigts cassés ou des coupures sévères si vous frappez le front, les dents, ou le nez.
  • Procurez-vous une arme si possible. Selon les règles de la «force raisonnable», il est de votre droit d'utiliser autant de force que nécessaire pour assurer votre propre sécurité. Si vous sortez un couteau (ou une autre arme) sur un gars et que celui-ci continue la confrontation, alors il vous a poussé à vous défendre. Restez en vie, c'est votre priorité - endommagez ou intimidez votre adversaire suffisamment pour pouvoir s'enfuir est la bonne méthode.
  • Cet article est présenté comme un guide de base pour faire face aux situations difficiles, et n'est pas conçu comme un substitut à la formation effective d'auto défense. Si vous avez envie d'apprendre à vous défendre contre des violences physiques, suivez une formation d'auto-défense de bonne réputation dans votre région. Si vous ne savez pas par où commencer, envisager de vous renseigner à votre poste de police local.

Vidéo

   AuSujet

Commentaires

Bienvenue! Laissez un commentaire sur ce tutoriel.

le 13 Dec 2009 à 12:40

Merci pour les conseils, par ce que chez moi je me fait tabasser à peu près à chaque fois que je sort chez moi par des bandes de jeunes. =):)

le 05 Apr 2010 à 19:23

LAISSER UN COMMENTAIRE

Vous aimez ce site? Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les mises à jour: