CATÉGORIES

Comment Survivre en Forêt

forêt
forêt

Avez vous déjà été en randonnée et admirant les fleurs sauvages, regardant la cime des arbres, et soudain vous êtes complètement seul et perdu? Qu'est-ce qui vous arriverait si vous ne pouviez pas trouver votre chemin de retour à la sécurité urbaine? Bien qu'être perdu dans les bois peut être une expérience effrayante, survivre seul dans la nature est généralement une question de bon sens, de patience, et en utilisant judicieusement les dons que la nature nous offre. Tout ce qu'il faut pour survivre pendant quelques jours est un abri, de la chaleur, de l'eau et de la nourriture.

[modifier]   Pas à pas

  1. Planifiez à l'avance. Ne faites pas un trek dans la nature sauvage sans faire des recherches auparavant. Il y a beaucoup de ressources dans les bibliothèques, mais attention: la plupart des techniques utilisées dans ces manuels sont parfois fausses ou incomplètes. Renseignez-vous sur la flore et la faune de la zone que vous explorez. La connaissance des plantes locales et des animaux peuvent sauver votre vie! Aussi, regardez si vous allez avoir besoin de médicaments ou d'injections.
  2. Assurez-vous que quelqu'un sait où vous allez à chaque fois que vous allez dans la nature, et combien de temps vous avez l'intention de disparaitre. De cette façon, quelqu'un va se rendre compte que vous êtes absent, alerter rapidement vos amis qui vont alerter les secours, et soyez en mesure de leur dire par où commencer à vous chercher. Note: cela ressemble à un plan de vol où les pilotes détaillent leur parcours avant de partir. De même, n'oubliez pas d'appeler la personne que vous avez informé quand vous êtes de retour. Comme "le garçon qui criait au loup" une fausse alerte gaspille des ressources de sauvetage et peuvent être coûteuse (certaines communautés ont commencé à facturer les parties responsables).
  3. Soyez bien préparé. Les outils de survie de base, comme le couteau, une pierre à feu et un bloc de magnésium, des allumettes, une corde, un sifflet, une couverture, un miroir de signalisation, etc peuvent faire la différence entre la vie et la mort. Même si vous êtes seul sur une randonnée d'une journée, n'oubliez pas d'apporter l'essentiel. Posséder tout cet équipement n'est rien si vous ne savez pas comment l'utiliser correctement. Assurez-vous de pratiquez de nombreuses fois dans un environnement sûr avant de vous aventurer dans la nature. De plus, savoir comment attraper et faire cuire le poisson et le gibier si le besoin s'en fait sentir est indispensable.
  4. Un téléphone cellulaire avec une batterie de rechange ou un poste radio portatif CB peut être votre meilleur et plus rapide moyens de sauvetage, dans le cas où vous êtes vraiment perdus ou blessés. Un signal cellulaire peux être obtenue à partir d'une colline ou du haut d'un arbre - mais faites attention de ne pas chuter. Les randonneurs avertis peuvent même envisager d'investir dans une balise de localisation personnelle pour des treks dans des conditions difficiles et éloignés.
  5. Ne paniquez pas. La panique est plus dangereuse que n'importe quoi d'autre, parce qu'elle interfère avec le fonctionnement de votre meilleure, unique outil le plus utile et polyvalent pour la survie: votre esprit. Au moment où vous réalisez que vous êtes perdu, avant de faire autre chose, arrêtez vous. Prenez une grande respiration et restez calme. Même si vous êtes suspendu à une corde à mi-hauteur d'une montagne avec une jambe cassée, rappelez-vous que des gens ont survécu à ce genre de situations.
  6. Restez immobile et regardez autour de vous avec soin! Où que vous soyez, ce lieu deviendra votre «point zéro». Trouvez un moyen de le marquer en utilisant un bout de vêtement, un tas de rochers, une feuille de papier, ou autre chose facilement visible à distance.
  7. Restez au même endroit, et vous allez non seulement d'accroître vos chances d'être trouvé, mais aussi vous augmentez également votre capacité à survivre en réduisant la dépense d'énergie de votre corps et la quantité d'eau et de nourriture que vous aurez besoin en évitant les déplacements. Asseyez vous et restez sur place. Il y a des chances que quelqu'un va vous rechercher, surtout si vous laissez quelqu'un savoir vos projets, (voir au dessus).
  8. Signalez votre position pour maximiser les chances que quelqu'un vous trouve. Faites du bruit en sifflant, criant, chantant, frappant des pierres ensemble. Si vous le pouvez, marquer votre emplacement de telle façon qu'il est visible depuis les airs. Si vous êtes dans une prairie de montagne, faites trois piles de feuilles sombres ou des branches en forme de triangle. Dans les zones sableuses, faites un grand triangle dans le sable. Dans une forêt, le mieux est de préparer trois petits feux prêt à s'enflammer à tout moment, avec des tas de feuilles mouillées proche, afin de faire de la fumée. Trois de quoi que ce soit dans la nature est un signal de détresse standard.
  9. Commencez alors à repérer la zone, en gardant soigneusement trace de votre emplacement. Soyez sûr que vous trouverez toujours votre chemin de retour à votre «point zéro», alors que vous cherchez de l'eau, un abri, ou votre chemin de retour.
  10. Trouvez où fabriquer un abri. Sans abri adéquat, vous serez intégralement exposés aux éléments et vous risquez d'être victime d'hypothermie ou d'un coup de chaleur, en fonction de la météo. Si vous n'êtes pas vêtus convenablement pour les conditions, trouver un abri adéquate est d'autant plus important. Heureusement, les bois sont remplis d'outils et de ressources pour réaliser des refuges et des feux (pour se réchauffer, votre sécurité et à des fins de signalisation). Voici certaines choses que vous pouvez utiliser:
    • Cherchez un arbre penchant ou tombé. Vous pouvez créer un sorte d'abris en empilement des branches le long d'un arbre tombé, puis recouvrir le tout avec des feuilles, des feuilles de palmier, ou d'autres plantes.
    • Utilisez des broussailles ou des rameaux verts (branches) des arbres pour repousser l'eau, bloquez le vent, et vous maintenir à l'abri de la neige ou pour créer de l'ombre. Fermez votre habitation sur les côtés autant que possible.
    • Une grotte peut être parfaite, mais assurez-vous que celle ci ne soit pas déjà occupé par des ours, de grands chats, des serpents ou d'autres animaux hostiles; ils savent que les grottes sont adéquates comme abri, et ils ont été à la recherche d'un bon abri plus longtemps que vous. De plus, assurez-vous qu'elle ne va pas s'effondrer sur vous, réduisant considérablement vos chances de survie.
  11. Trouvez une bonne source d'eau. Dans une situation de survie, on peut survivre jusqu'à trois jours sans eau, mais à la fin de la deuxième journée, vous n'allez pas être en très bonne forme; trouvez de l'eau avant d'arriver dans cet état.
    • La meilleure source d'eau est une source, mais les chances d'en trouver une sont minces. Un ruisseau qui s'écoule est votre deuxième meilleur choix, le mouvement de l'eau réduit les sédiments. Soyez avisé que boire de l'eau des ruisseaux peux conduire à certaines maladies, mais quand vous êtes dans une situation de vie ou de mort, le risque de maladie est une considération secondaire.
    • Ou utilisez les manches de veste et nouez les autours de vos chevilles lors du petit matin, et marchez dans l'herbe pour obtenir de la rosée sur les manches, puis sucez l'humidité dans le tissu.
  12. Purifiez votre eau. Une méthode rudimentaire de purification de l'eau est de prendre votre petite casserole et de chauffer l'eau. Pour tuer efficacement les bactéries, vous devez porter l'eau à forte ébullition pendant au moins trois minutes.
  13. Faites un feu Réalisez un feu de bonne taille, un avec suffisamment de charbons pour rester chaud pendant plusieurs heures, et assurez-vous que vous avez beaucoup de bois sec en supplément.
    • Une bonne règle d'or consiste à ramasser du bois jusqu'à ce que vous ayez assez pour durer toute la nuit, puis rassembler trois piles supplémentaires de la même taille, et vous pourriez peut être en avoir suffisamment pour passer la nuit.
    • Dans la nature, vous devriez avoir accès au bois sec dans le sous-étage de la forêt. Vous pouvez également utiliser l'écorce ou la bouse séchée. Si vous faites qui est assez chaud, vous pouvez également brûler du bois vert, des broussailles ou des branches d'arbres pour faire un feu de signalisation (un qui fait beaucoup de fumée)
    • Le meilleur bois pour garder un feu est le bois mort que vous tirez d'un arbre. Peu importe le type de bois que vous vous trouvez, il y aura certainement un peu de bois sec disponible. Rappelez-vous qu'un petit feu est plus facile à maintenir qu'un grand feu, car il nécessite moins de carburant. Une fois que vous avez suffisamment de braises, gardez le feu à une taille gérable si vous ne passez pas trop de temps à la recherche de 'carburant'.
    • Trouver de l'amadou (des petit matériaux, comme des herbes sèches, des plumes ou des copeaux d'écorce, qui brûle facilement). Une fois brûlés, l'amadou crée beaucoup de fumée, ce qui avertit les gens de votre emplacement.
    • Allumez le feu. Vous pouvez généralement utiliser l'énergie du soleil pour allumer un feu avec une loupe, le verre de votre lunettes, un morceau de verre brisé, le verre d'une montre ou d'une boussole, etc. Il est très difficile d'allumer un feu par friction; votre meilleur option d'avoir sur vous des allumettes ou un briquet.
Attention a ne pas faire votre feu dans un endroit ou la vegetation est trop seche au risque de provoquer un feu de forêts incontrolable.
  1. Trouvez des aliments comestibles. Sachez que la plupart des adultes en bonne santé peuvent survivre jusqu'à trois semaines sans nourriture, sauf en cas de froid. Il vaut mieux avoir faim et être en bonne santé que malade. Assurez-vous que vous savez que la nourriture est comestible et sans danger avant de la consommer. S'il y a bien quelque chose qui puisse réduire votre capacité à survivre, c'est être à la fois perdu et gravement malade. La famine ne sera pas un gros problème.
    • N'ayez pas peur de manger des insectes et autres bestioles. Bien qu'il cela puisse être dégoûtant de manger quelques sauterelles, cela fournit une alimentation utile. Tous les insectes devraient être cuits car ils peuvent être porteur de parasites qui peuvent vous tuer. Ne mangez pas de chenilles ou des insectes aux couleurs vives, car ils peuvent vous empoisonner. Ne mangez pas d'insectes qui peuvent vous mordre ou piquer, comme les abeilles et les scorpions. N'oubliez pas que si cela a six pattes ou moins, c'est susceptible d'être mangé. Retirez les pattes, la tête et les ailes d'un insecte avant de le manger.
    • Si vous êtes près de l'eau, le poisson est un bon choix. Le seul problème est qu'ils sont difficiles à attraper. Les tout petit peuvent être manger cru. Les plus grands poissons devront d'abord être cuit.
    • Les baies sont comestibles. Il existe un test de couleur pour les baies qui peut vous aider à trouver ce qui est comestible. Les baies de couleurs blanc et jaunes sont toxiques 90% du temps. Les baies bleu et noires sont toujours comestible 90% du temps. Les baies rouges sont comestibles une fois sur deux.toutefois, evitez de manger des baies inconnue, il existe des baies toxiques de toute les couleurs voire mortelle comme la "belladonne" de couleur noire ou l'if de couleur rouge. Les mûres et les framboises sont toujours comestibles.

[modifier]   Astuces

  • Attachez des vêtements de couleur vive (vestes, bandanas, et même des sous-vêtements) en haut d'un arbre pour attirer l'attention.
  • Si vous êtes coincé sans boussole, vous pouvez vous orienter en tenant votre montre, en alignant l'aiguille des heures en direction du soleil, puis placer un brin d'herbe à mi-chemin entre l'aiguille des heures et midi sur votre montre. La direction du brin d'herbe est le le sud. Cela fonctionne seulement dans l'hémisphère nord. Dans l'hémisphère sud la direction du brin d'herbe indiquera le nord.On peut aussi se servir d'une tige de fer .Il suffit de mettre de l'eau dans un petit trou, ensuite deposer une petite feuille sur l'eau . Et enfin frottez la tige métalique sur vos cheveux pour la magnétisée, puis posez cette tige sur la feuille en flotaison sur l'eau . La tige va commencer a tourner, attendez 30 seconde pour qu'elle arrete de bouger . Cla vous donnera une ligne NORD-SUD très fiable
  • Vous pouvez survivre plusieurs semaines sans nourriture, mais seulement quelques jours sans eau, et peut-être quelques heures seulement sans abri. Soyez bien sûr de commencer par les priorités.
  • Si vous n'êtes pas absolument sûr où vous êtes et comment revenir vers une zone familière, ne proclamez pas, "Je pense que c'est par là." Plus vous vous déplacer une fois que vous réalisez que vous êtes perdu, moins vous aurez de chances de trouver votre chemin de retour.
  • Envisagez de prendre un bâton ou une canne avec vous. Si vous n'en avez pas, tout bâton de taille suffisante fera l'affaire. La petite marque qu'il fait sur la terre vous aidera à revenir sur vos pas mieux que Hansel et Gretel.
  • Il est plus prudent de ne pas aller dans une région sauvage seul.
  • Un des outils de survie le plus important est quelque chose que la plupart des gens ne pensent jamais: un gobelet. Sans une tasse d'étain, il est difficile de faire cuire de nombreux aliments.
  • Un autre outil sous-apprécié, mais très important pour un kit de survie est un grand sac poubelle léger. Cela ne prend pas beaucoup de place, mais peut être utilisé pour transporter l'eau d'un ruisseau, peut être enroulé autour d'un fin rameau feuillu pour piéger la vapeur d'eau émise des feuilles, et peut être utilisé comme un poncho d'urgence par temps humide ou froid, après découpe d'un trou pour la tête et les bras. Remplir votre poncho de fortune avec des feuilles supplémentaires ou des herbes peut également donner une isolation supplémentaire par temps froid.
  • Ne comptez pas sur les technologies modernes comme les téléphones cellulaires, les unités de GPS, ou les radios pour vous sauver si vous êtes perdu. Prenez un avec vous si il est disponible. Mais n'oubliez pas que ces articles ne sont pas infaillibles; ayez un plan B.
  • Quand vous sortez dans la nature sauvage, (par exemple, quand vous partez en randonnée), apportez un sifflet. 1 coup signifie "je suis perdu", 2 coups signifie "j'arrive" (si vous entendez un coup de sifflet de quelqu'un d'autre), et 3 coups signifie "Urgence" (si vous êtes blessé).
  • La nuit, il y a un plus grand risque de mourir de froid. Restez au sec. Habillez-vous chaudement. Restez hors du sol. Faites un lit avec des couches de branches, feuilles, brindilles, tout ce que vous pouvez trouver, et couvrez-vous de même façon. Pour rester au chaud la nuit, chauffer des pierres dans le feu et ensuite enterrez les. Dormez au dessus des roches enfouies. Assurez-vous de les enterrer assez profondément ou vous allez vous brûler.
  • S'il vous arrive d'avoir un objet de réflexion sur vous (un miroir, une boucle de ceinture, peu importe), utilisez le comme signal en le faisant face au soleil.
  • Si vous planifié un voyage de longue durée en terrain difficile ou peu familier, c'est toujours une bonne idée d'avoir un plan B. Des cartes détaillées, guides des sentiers, un supplément de nourriture et d'eau, des dispositifs de signalisation comme un miroir, lumineuse ou fusée de détresse, voir même (selon la durée et le lieu du voyage) une balise satellite pourrait vous sauver la vie.
  • La pluie, la neige, ou la rosée peut être une bonne source d'eau propre. Vous pouvez utiliser quoi que ce soit d'une tasse à un morceau de drap imperméable ou une grande feuille d'arbre pour recueillir les précipitations.
  • Si vous ne pouvez pas rester là où vous êtes jusqu'à ce que quelqu'un vous trouve, ne pas choisir seulement une direction au hasard et de commencer à marcher. Au lieu de cela, essayer d'aller soit en montée ou en descente. Allez en amont vous offre une une bonne chance de trouver un point de vue dégagé, qui peut vous aider à vous repérer. Si vous allez en descente, vous allez probablement trouver de l'eau que vous pouvez suivre en aval; dans de nombreux cas, cela vous mènera à la civilisation. Mais ne suivez pas l'eau en aval dans la nuit ou dans le brouillard car cela peux vous mener à une falaise.
  • Ne jamais aller dans les bois sans boussole. Notez la direction dans laquelle vous entrez dans les bois d'une route droite ou d'un sentier et si êtes désorienté, vous avez juste à rebrousser chemin dans la direction opposée à partir de laquelle vous êtes entrés. Si vous n'en avez pas, utiliser ou apprenez vos directions cardinales grâce aux étoiles et la position du soleil et de la lune.
  • Les lacets de chaussures ou de bottes font de bonne corde dans une situation d'urgence, mais rappelez-vous une fois qu'ils sont enlevés, la marche devient plus difficile.
  • Les manches de chemise ou t shirt peuvent être coupés et utilisés comme pansement si nécessaire. N'oubliez pas de ne pas serré trop fort autour d'une plaie de sorte qu'il ait encore un espace pour coller un ou deux doigts entre le bandage et votre corps.
  • Une ceinture peut aussi être utilisé pour maintenir un pansement en place (pas trop fort!), ou utilisé comme un piège.
  • Les manches d'une veste imperméable peut être utilisée pour retenir l'eau en attachant l'extrémité des deux.
  • Si vous voulez pêcher, vous pouvez faire une canne à pêche avec un bâton d'environ 2 mètres de long et 1-3 cm d'épaisseur (apportez juste vos propres hameçons de pêche). Peler l'écorce de la tige et, avec un couteau ou une hache, faites une entaille de 5-8 cm en haut de la tige. Attachez le bout à n'importe quelle fil ou cordon placé dans l'encoche, puis attachez le crochet à l'autre bout de la ficelle ou de la corde. De plus, vous pouvez essayer d'appâter avec un petit morceau de viande, un insecte, ou tout autre chose que vous voulez essayer d'utiliser comme appât.
  • Votre principal couteau de survie devrait être une lame fixe avec une solide poignée, un couteau pliant ne devrait être utilisé que comme réserve, mais c'est toujours mieux que rien.

[modifier]   Avertissements

  • Gardez votre feu contenu! Assurez vous qu'il n'y a pas de matériaux combustibles en dessous de votre feu et contenez le entièrement avec des pierres ou un monticule de sable. Éteignez votre feu avec de grandes quantités d'eau: saturez le complètement, de sorte qu'il n'y ait aucune possibilité qu'il y ait même la moindre étincelle restantes. Vous devriez être capable de toucher les charbons éteints à main nue. C'est une chose d'être perdu dans les bois, mais c'en est une autre de se perdre et d'être entouré d'un feu de forêt causé par votre propre négligence.
  • Si vous rencontrez des serpents, laissez les tranquille. Les serpents mordent seulement parce qu'ils ont faim ou parce qu'ils sont menacés. Nous sommes trop gros pour être vu comme une proie de la plupart des serpents, ils ne considèrent pas les humains comme nourriture. Restez immobile et le serpent s'en ira. Attaquez le et il va riposter. Si un se glisse dans vos affaire, utilisez un long bâton pour le pousser doucement au loin. S'il vient dans votre direction, rester immobile. Il ne sait pas que vous êtes géné par sa présence et si vous ne sautez dans tous les sens, il ne va probablement même pas vous remarqué . Il y a plusieurs façons d'identifier les serpents venimeux, mais il est préférable de traiter chaque serpent avec prudence si vous ne pouvez procéder à une identification certaine. Dans une situation de survie, il est même possible de manger le serpent. Si vous ne savez pas si un serpent est venimeux ou pas, mais que vous voulez le manger, une bonne règle d'or consiste à couper la tête, puis coupé à la même distance en arrière de ce point vers le bas du corps. Cela permettra d'éliminer les glandes de venin, s'il en existe. N'oubliez pas, cependant, que c'est contre la loi de tuer certaines espèces menacées de serpents.
  • Assurez-vous que si vous réchauffez des roches pour vous réchauffez plus tard, qu'elles ne sont pas mouillées. Lorsque vous les chauffé dans le feu et qu'elles sont mouillés , elles peuvent exploser car l'eau dans les fissures va se transformer en vapeur. Gardez à l'esprit ceci lorsque vous êtes dans une grotte - trop de chaleur ou des rochers en surplomb ou adjacent peut provoquer des explosions ou l'effondrement de votre abri.
  • Ne voyagez jamais directement dans une rivière, car l'eau absorbe la chaleur de votre corps beaucoup plus que l'air, ce qui peut conduire rapidement à l'hypothermie.
  • Boire sa propre urine comme source d'eau n'est pas recommandée.

[modifier]   Choses dont vous aurez besoin

  • Sifflet avec une boussole à l'intérieur
  • Gourde
  • Départ de feu - allumettes, briquet, pierre à feu et bloc de magnésium, loupe ou verre
  • Charpie ou peluche (très léger et sert de bon amadou)
  • Casserole ou pot pour faire bouillir l'eau / cuisiner
  • Outil universel / Couteau Suisse
  • Carte de la zone
  • Canne à pêche et une bonne quantité de ligne. Enroulez les et rangez les dans une poche. Les crochets sont pratiques si vous voulez pêcher, mais ils peuvent s'avérer utiles à d'autres fins et ils ne pèsent presque rien. Collez-les avec fil dans votre portefeuille et mettez dans votre poche arrière.
  • Trois ou quatre barres de protéines, ou de petites portions de mélange montagnard
  • Couverture chauffante
  • Kit de premier soin basique
  • Petites bouteilles d'eau (fermez jusqu'à ce que vous soyez perdu)
  • Un couteau de poche d'au moins 12cm
hachette ou machette pour couper le bois de la para-corde pour construire un abris ou faire des piège à collet par exemples
  • un livre de poche sur les baies et champignons comestible ou toxiques, ça eviteras les accidents

[modifier]   Commentaires

Bienvenue! Laissez un commentaire sur ce tutoriel.

le 09 Dec 2009 à 18:11

LAISSER UN COMMENTAIRE

Vous aimez ce site? Entrez votre adresse e-mail pour recevoir les mises à jour: